Anduze sous la neige

Cadre de vie
Publié le lundi 5 mars - 09:45

J'aime la neige éblouissante 

Qui couronne les vieilles tours, 

Et sur les arbres qu'elle argente : 

Courbe la feuille jaunissante, 

Dernier souvenir des beaux jours.



Ses blancs flocons avec mystère 

Reposent au toit des maisons, 

Et d'une tunique légère 

Voilent la face de la terre, 

Ainsi que de molles toisons.



Écoutez ! tout semble immobile, 

La neige endort tous les échos ; 

Sans bruit passe la foule agile, 

Et sur l'enceinte de la ville 

Pèse un mystérieux repos.

 

La neige, Antoine de Latour