Lutte contre l'ambroisie

Vie citoyenne
Publié le lundi 14 mai - 07:43

Rhinites, conjonctivites, trachéites, asthme, eczéma… On ne compte plus les troubles que provoque l'ambroisie chaque été !

Afin d’endiguer la propagation de cette plante fortement allergisante, des arrêtés préfectoraux ont été pris. Ainsi, il est de l’obligation de chaque propriétaire d’un terrain d’éviter sa progression, tout comme la collectivité se doit d’agir sur l’espace public.

RECONNAITRE L’AMBROISIE

La plante, en quelques mots :

•Tige : droite, vert vif, recouverte de poils blancs. Peut prendre une couleur rougeâtre à maturité.

•Feuilles : minces, très découpées et d'un vert uniforme sur les deux faces.

•Fleurs : apparaissent en juillet-août, regroupées en longs épis vert-jaune. Ce sont elles qui portent le pollen provoquant les allergies.

•Taille : peut atteindre 1 mètre en été.

Elle colonise essentiellement :

•les terrains défrichés

•les chantiers de construction

•les parcelles agricoles

•les terres à l'abandon

•les lotissements

•le long des axes de communication…

VOS OBLIGATIONS

L'arrêté préfectoral n°2007-344-9 du 10 décembre 2007 stipule que les propriétaires, locataires, ayant-droits ou occupants à quelque titre que ce soit, les exploitants agricoles, les maîtres d’œuvre de chantiers et les gestionnaires de domaines publics sont tenus de :

•prévenir la pousse d'ambroisie (sur les terres rapportées ou remuées)

•nettoyer et entretenir les espaces où pousse l'ambroisie

Attention : en cas de non-respect de cette règle, les maires sont autorisés à intervenir à la place des personnes concernées et à leurs frais.

QUELQUES CONSEILS POUR PREVENIR L’APPARITION DE L’AMBROISIE

•éviter de tondre trop ras

•éviter les désherbants qui mettraient le sol à nu et faciliterait la pousse de l'ambroisie

•semer du gazon de septembre à octobre

•planter une végétation dense sur des paillages en toile, copeaux de bois ou en écorce (de mi-novembre à fin février)

•l'année d'après, si le terrain le permet et que l'ambroisie ne repousse pas grâce aux plantations et aux semis, éviter de faucher

UN RÉSEAU DE RÉFÉRENTS AMBROISIE

Pour vous accompagner et suivre les actions mises en place pour cette lutte, chaque commune de l’agglomération d’Alès a développé un réseau de référents. Ces référents pourront vous conseiller sur les solutions les plus adaptées à votre situation (terrain en construction, jardin en cours d’aménagement, terrain délaissé …).

Ils sont également amenés à surveiller le développement de la plante sur le territoire communal et à prendre en charge les signalements arrivés en mairie.

UNE PLATEFORME INTERACTIVE POUR SIGNALER L’AMBROISIE

Destinés à enregistrer et suivre les signalements de l’ambroisie, une plateforme web interactive, une application mobile, une adresse mail et un numéro de téléphone ont été mis en place:

www.signalement-ambroisie.fr

L’application mobile Signalement-ambroisie

email : contact@signalement-ambroisie.fr

téléphone : 0 972 376 888

Chaque signalement sera transmis à la commune concernée qui s’attachera à vérifier le signalement (confusion fréquente avec l’armoise annuelle) et à coordonner les actions de lutte nécessaires.

QUE FAIRE EN CAS DE PRÉSENCE D’AMBROISIE ?

Sur sa propriété : l'arracher ou la faucher

Hors de sa propriété et sur un terrain public, s'il y a seulement quelques plants : l'arracher ou la faucher

Hors de sa propriété, s'il y a en a beaucoup : signaler la zone infestée grâce à Signalement-ambroisie ou en Mairie auprès du référent ambroisie communal.