Ville d'histoire et ville d'avenir

Anduze en hiverAnduze, ville déjà prisée par les Grecs puis les Romains et qui n'a jamais perdu de son attrait car elle marque la limite entre la Garrigue et les Cévennes, d'où son surnom de "Porte des Cévennes", passage obligé créé par le Gardon entre la Montagne de St Julien et celle de Peyremale et emprunté à l'époque pour le commerce entre la région de Nîmes et celle du Gévaudan.

Avant tout, Anduze est un site exceptionnel par sa situation géographique servie par un environnement hydraulique et géologique hors du commun qui la façonne depuis des millions d’années. Le premier patrimoine anduzien est donc naturel et c’est son enjeu qui va déterminer toute l’histoire de notre agglomération depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours…
Le cœur de ce magnifique endroit est bien entendu le Gardon, rivière non navigable mais où il est très agréable de se baigner, sans lequel Anduze n’existerait sans doute pas, mais qui, paradoxalement, sait se faire craindre quand ses eaux gonflent rapidement lors d’«épisodes cévenols» pour devenir l’envahissante «gardonnade» tant redoutée des riverains.